POUR UNE FRANCE MODERNE, CRÉATIVE, DYNAMIQUE, ÉQUITABLE, SOLIDAIRE

| ACCUEIL | ESSAIS | EUROPE | POUVOIRS | RETRAITES | CROISSANCE | IMPÔTS | TRAVAIL | SOCIAL | AUTRES |

| De l'espoir à la déconvenue | Essais & Articles | Billet d'Humeur |

 
 

DE L'ESPOIR À LA DÉCONVENUE

L'élection d'Emmanuel Macron fut pour moi, comme pour de nombreux Français, un immense soulagement, et un formidable espoir... que je ne voudrais pas voir déçu, car son échec risquerait fort d'avoir des conséquences dramatiques, tant pour la France et les Français que pour l'Europe et les Européens.

Réformer ? Oui, mais ça ne consiste pas à changer quelques paramètres à des organisations, à des régimes surannés, qui ont été conçus dans des contextes totalement différents de ceux de l'époque actuelle, et qui déjà ont subi de multiples ajustements par les gouvernements successifs.
C'est exactement ce qu'exprima le candidat à la Présidentielle E. Macron dans son discours de la Mutualité du 12 juillet 2016 :
Alors, vous imaginez, notre organisation collective, qui a été conçue en 1945 et en 1958, elle souffre au milieu de ces changements, et ce ne sont pas des ajustements qui permettront d’accompagner cette transformation, mais une refondation radicale des choses.
Comme il avait raison !
Mais, pourquoi donc ne l’applique-t-il pas, et notamment aux Retraites ?

Pour une refondation radicale des choses , il faut impérativement sortir des carrés dans lesquels nos dirigeants se pensent enfermés. Pour moi, le sujet le plus emblématique de la paralysie des cerveaux est sans doute celui des réformes successives des régimes de retraite. Bien que tout ait profondément changé en 75 ans, on ne touche pas au principe fondateur - la Répartition - tel qu'il a toujours été appliqué, bien que cette application soit parfaitement inéquitable et imprévoyante, comme nous allons le voir plus loin !
Le comble, c'est que cette Répartition est respectée par le Régime Universel que je propose, sans en avoir les défauts de la mise en œuvre qui en est faite depuis l'origine !
Hélas, gouvernants, syndicats, professionnels du sujet se révèlent incapables d’envisager un Régime moderne, durable, équitable et sécurisant pour tous, car ils restent enchaînés à une mauvaise application du divin Principe.
C’est simplement désespérant, d'autant que la réforme des retraites proposée est un ratage complet et qui va donner lieu à de multiples grèves pour les années à venir !
Presque tous les cerveaux qui nous dirigent ont été formatés dans les mêmes moules, sans connaissances ni expériences du terrain, sans avoir mis un temps les mains dans le cambouis pour prendre une expression populaire...
C'est précisément cette expérience, doublée d’une formation scientifique, qui est au cœur de mes essais et de ce site, qui rendrait leur lecture, me semble-t-il en toute modestie, fort utile pour la suite du quinquennat.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

ESSAIS & ARTICLES

Le manque d'imagination et le conformisme, en un mot la pauvreté, des programmes des candidats à l'élection présidentielle de 2007 m'a conduit à écrire un premier essai, d'abord publié en février 2007 sur un blog, puis édité en décembre 2007.
Son thème : de vraies réformes pour une France plus compétitive, plus équitable et solidaire... réformes qui ont été jugées trop radicales par le Premier ministre de l'époque !
Comme rien ne changeait vraiment, j'ai récidivé en 2009, puis en 2015, en 2016 toujours sur les mêmes thèmes français que j'affinais et développais.
En 2019, je me suis intéressé à l'Europe qui, dans le contexte international actuel politique et économique, est notre seul espoir de ne pas être les marionnettes des grandes puissances et des GAFAM et consorts. D'où le titre : VITALE EUROPE !
Ces cinq essais sont présentés dans la page ESSAIS du site.
    Les autres pages abordent des thèmes très importants :
  • L'Europe : elle doit impérativement devenir une puissance mondiale, sinon nous perdrons notre statut de pays qui compte et notre indépendance ;
  • Les nouveaux Pouvoirs : les GAFAM et consorts, qui se joueront de plus en plus de nous si les États-Unis et l'Europe, avec l'OCDE ne réagissent pas ensemble pour les remettre à leur place ;
    Parmi ces nouveaux pouvoirs, il y a la toute-puissante agro-industrie qui, en faisant disparaître la bio diversité, engendre la dégénérescence de la nature et des espèces humaines, animales et végétales. Belles perspectives ! ;
  • Les Retraites : le projet gouvernemental se révélant être un non-sens, je présente un contre-projet de Retraite universelle ;
  • La Croissance : la financiarisation de l'économie et les pouvoirs démesurés et maléfiques de la finance réduisent la croissance ;
  • Sont aussi abordés bien d'autres thèmes comme les Impôts, le Travail, le Social, etc.
Pour traiter ces thèmes, je m'appuie sur mes propres connaissances et mon expérience, mais aussi sur des études très sérieuses de spécialistes, notamment à propos de la Finance et de la diversité indispensable à la nature pour qu'elle puisse s'adapter et survivre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

BILLET D'HUMEUR

Une multitude de livres, d’articles, de rapports… ont dénoncé les manquements et les abus des gouvernements, de nos dirigeants, de nos représentants, des syndicats, des administrations et ont proposé des remèdes aux maux dont souffre notre Pays.
En vain. Rien n'a bougé, ou presque...

Dégoûtés et n'ayant plus aucune confiance dans les partis dits de gouvernement, les Français se sont massivement tournés vers l'abstention, les extrêmes, de droite et de gauche... et, par chance, vers un jeune novice en politique , qui a créé son propre parti un an auparavant sous les sarcasmes des partis établis, des journalistes et des experts de tous poils !

Notre nouveau Président semblait avoir toutes les qualités requises pour réussir à transformer notre pays, à le remettre sur la voie de la croissance, du plein-emploi, du désendettement, de la confiance en lui, encore faudrait-il que les réformes entreprises soient pertinentes et que des groupes irresponsables ne les bloquent pas au grand préjudice de la France et des Français.

Quant aux partis traditionnels, ils semblent toujours imperméables au message des Français et continuent à pratiquer une opposition stérile et stupide qu'une majorité de citoyens ne supporte plus. Tout comme certains journalistes et certains experts.

L'échec du quinquennat d'Emmanuel Macron serait une catastrophe pour la France et pour l'Europe, tout comme l'aurait été celui du Général de Gaulle en 1940-45 et en 1958-69.
Puissent nos maîtres à penser en prendre conscience, même s'ils n'approuvent pas toutes les initiatives qui sont prises au cours de ces cinq années de profonds bouleversements.

  Haut de page